23 septembre 2012

Brêve...

que devienstuQue deviens-tu ?

C’est la question que je me suis posée en pensant à mon blog…le problème, c’est que sans moi, il ne devient pas grand-chose. Et là, je dois bien le reconnaître, je l’ai un peu délaissé. La préparation des vacances, les vacances - sans TV, sans internet, des vacances donc - puis la rentrée…au pas de course comme souvent. Et là, je me rappelle les derniers articles publiés, dans lesquels je me pose certaines questions : est-ce que je vais enfin changer de travail, est-ce que ça va s’arranger avec le père des ladies, est-ce que mon histoire d’avant les vacances sera toujours mon histoire après les vacances…

Donc après avoir entrevu l’espoir de changer de boulot, donc de chef, donc de collègues – oui, parce que même si je les apprécie quasiment tous c’est souvent  le « quasiment » qui gêne le plus – eh bien je reste finalement où je suis…c’est dur d’être irremplaçable (je préfère voir les choses comme ça). Puis vient l’heure des achats de chaussures d’hiver pour les ladies…j’ai des goûts de luxe, je sais je suis incorrigible, donc j’achète « 2 », oui, vous avez bien lu « 2 » paires de chaussures à Lady Nette pour l’hiver, donc là, coup de fil assassin du vendredi soir de leur père en voyant que j’avais pris autant de paires pour une si petite fille, qui ne joue jamais dehors donc qui n’abime jamais ses chaussures, qui n’a qu’une seule sorte de vêtements donc pas besoin d’assortir les chaussures, et moi qui essaie péniblement de me dépêtrer de ce faux pas en balbutiant d’inaudibles excuses, des promesses de me faire soigner de ma compulsivité d’acheter, bla bla bla...tout ça pour qu’il finisse par me raccrocher au nez, je ne devais décidément pas être assez convaincante. Bref, la routine ; parfois ça fait du bien de savoir qu’il y a des choses qui ne changeront jamais…parfois. La bonne nouvelle dans tout ça, c’est que l’histoire d’avant les vacances a résisté aux vacances et que ça ressemble un peu à...(???) dans ma tête…en fait ça fait tout bizarre, c’est difficile à décrire….peut-être que j’écrirai sur les mystères des débuts un autre jour, si ni Monsieur ni moi ne décidons que la vérité est ailleurs.

Posté par PrincesseSan à 23:35 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :


Commentaires sur Brêve...

Nouveau commentaire