12 mars 2013

Saint Valentin...1 an après

stval1La saint Valentin, il y a un an, c’était barbant ; cette année, avec Monsieur, c’était tout de suite plus romantique. Mais là encore, au secours, restons à la maison pour « fêter » ça (quoi déjà, qu’on s’aime parce que c’est le 14 février, j’espère qu’il en a profité, parce qu’à partir du 15 madame routine reprend sa place !) parce que dehors, tous les restaurants ont sorti leur carte spéciale pour ceux qui ne sortent jamais sans une bonne occasion (oui parce que se faire plaisir avec sa moitié, juste pour le plaisir, c’est bizarre), à des prix tout aussi spéciaux pour ceux qui, comme ils ne sortent jamais se disent « pour une fois qu’on sort, on peut bien se faire plaisir »….

Donc à peine sortis des anniversaires, de Noël, vous commencez à vous dire, ouf, tranquille pour un moment, mais non, votre cher et tendre vous dit au détour de la conversation que « ça » serait une bonne idée pour la saint Valentin, justement celle à laquelle vous pensiez échapper…parce que même avec un chéri, c’est quand même un peu forcé. On a tellement d’occasions tous les jours de se faire plaisir, de se montrer qu’on s'aime et qu’on tient à l’autre. La fête des amoureux, ça devrait être comme la fête des enfants. Comment ça il n’y en a pas ? Mais si ; nos enfants, on les aime tous les jours, malgré leurs caprices, malgré leurs « là j’ai pas envie de te parler parce que je regarde ma série préférée » (et là vous vous félicitez que la petite lady Abless n’ait que 5 ans parce qu’elle a tout de même daigné répondre, ce qui ne sera pas toujours gagné), on les aime malgré leurs je veux, je veux pas, j’ai oublié, j’ai fait une bêtise mais si je fais « comme si » maman ne va pas remarqué que c’est tout cassé, bref, sans-con-di-tion….alors pourquoi pas avec cet autre….celui qu’on cherche partout quand on ne l’a pas et qu’on martyrise dès qu’il ne répond à notre dernier message. Quoi, il est forcément au courant que « bonne nuit mon chéri, j’espère que tu vas bien » demande une réponse dans les 5 minutes sous peine de guerre atomique. Comment ça il peut parfois être occupé ? Ou pire, se dire qu’il répondra plus tard parce que quand même il est tellement mignon qu’il préfère prendre le temps de répondre tranquillement à sa chérie…mais comme c’est un cerveau d’homme, il ou-blie !! Ah….l’horreur : il oublie rien ne va plus. Entre-nous ce n’est pas comme si une de nos meilleures amies que nous affectionnons beaucoup mettait elle, 6 mois entre chaque message, parce qu’elle, elle prend le temps de répondre tranquillement à ses amies, pas entre deux, vite fait…non, elle c’est normal, on a confiance dans son amitié, on sait qu’elle ne nous oublie pas…..

Alors que lui, non, s’il ne répond pas c’est qu’il n’avait pas envie de répondre. Donc, quand le coup de fil que nous attendions tant arrive finalement, l’accueil devient polaire, il doit comprendre qu’il a commis une erreur.

Et là, je me réveille de mon mauvais rêve…mais pourquoi je n’ai pas confiance en lui dans mes rêves, pourquoi je ne me dis pas (au bout de 9 mois je le connais un peu quand même), que soit il est occupé, soit il a oublié, mais et-a-lors ??? Ca arrive, surtout quand c’est habituel chez lui. Je suis un peu bizarre parfois dans mes rêves, un peu intransigeante, pas assez confiante. Parce que dans la vraie vie, il est super mon chéri et je le sais, c’est ça qui devrait l’emporter. C’est ça qui devrait faire que malgré ses petits travers je l’aime quand même et j’ai envie d’être avec lui…comme avec les ladies.

Enfin, tout ça ce n’est qu’un mauvais rêve, n’est-ce pas ? Je vais lui montrer que la fête des amoureux c’est tous les jours qu’on peut la célébrer quand on en a l’envie.

Posté par PrincesseSan à 22:24 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :


Commentaires sur Saint Valentin...1 an après

Nouveau commentaire